tarif B
plein 18€, réduit 16€, abonnés 12€
club
debout

Vendredi 28 février 20h30

Maxenss+ Ian Caulfield

Pop décomplexée

La candeur des mots effleure l’austérité des propos. Qu’on se laisse influencer par sa dérision joyeuse ou ses approches agressives, Maxenss, sur scène comme à l’image, aborde la mélancolie et nous laisse imaginer d’elle qu’elle est la racine de son monde. Un monde à fleur de peau, peu tranquille, qui viendra donner à sa pop décomplexée un parfum de rose enivrant.

Difficile de ne pas classer le style de slacker/skateur de Ian Caulfield dans l’héritage de Larry Clark période Kids ou de Gus Van San – période Paranoïd Park. Un style qui sentirait bon les guitares grunge et la bière tiède, si ce protégé des rémois de The Shoes n’avait pas décidé de brouiller les pistes aussi habilement. Si la guitare est omniprésente il faudrait tout de même compter sur des incursions qui convoquent autant la dreampop de Beach House que les boîtes à rythme hip-hop. Un véritable jeu de piste ultra grisant.

[CLIP] Maxenss - La Lune à 3h du mat

[CLIP] Maxenss - Comment dormir avec ta voix dans ma tête

[CLIP] Ian Caulfield - Mess in New York

[CLIP] Ian Caulfield - Winter Leaf