sept

Fanfara Station+ Rhizomes (sortie de résidence)

24 sept

oct

Lujipeka+ Jaïa Rose

01 oct

Hoshi+ Achile

07 oct

Hervé+ STAV

14 oct

Lofofora+ Locomuerte

16 oct

Emily Loizeau+ Chien Noir

21 oct

nov

Kid Francescoli+ Delaurentis

20 nov

Trans Kabar+ Lova Lova

26 nov

Willy Wolf

26 nov

déc

General Elektriks+ Annael

01 déc

Mansfield.TYA+ Vikken

09 déc

Rover+ Ottis Coeur

10 déc

Yom+ Medium Douce

16 déc

janv

Kaz Hawkins+ Red Beans & Pepper Sauce

14 janv

Piers Faccini+ Barkanan

22 janv

fév

Biga*Ranx

05 fév

mars

J.P. Bimeni & The Black Belts+ Thomas Kahn

11 mars

Mammal Hands+ De Beren Gieren

17 mars

Vinyl & Chillin'+ djs sets, showcase & exposition

19 mars

Femi Kuti & The Positive Force+ Warm Up avec Soul Brothers

19 mars

avril

Arandel

02 avril

Jean-Louis Murat+ Elliott Armen

06 avril

Biga*Ranx+ Rawb

08 avril

Mélissa Laveaux+ Moonlight Benjamin

09 avril

Eiffel+ Imparfait

14 avril

Ana Popovic+ Freddy Miller & the Blue Steelers

20 avril

Médine

22 avril

mai

Lucas Santtana+ Ëda

12 mai

King King+ the wow signal

13 mai

L'Entourloop+ S’N’K

19 mai

David Walters, Vincent Segal, Ballaké Sissoko & Roger Raspail

jeudi 03 fév 2022 20h30Rêverie acoustique

David Walters, Vincent Segal, Ballaké Sissoko & Roger Raspail

L’excellent guitariste et chanteur marseillais d’origine martiniquaise David Walters (révélé au public massicois aux Primeurs il y a déjà 15 ans) a tracé un joli bout de chemin depuis, sous son nom avec trois albums dont un très beau Soleil Kréyol sorti l’année dernière, mais aussi par des participations à de jolies aventures collectives (Nola is Calling). Adepte des rencontres stimulantes et des mélanges fertiles, il a profité de la période pour le moins bizarre que nous venons de traverser pour proposer à trois autres musiciens francs-tireurs de participer à une aventure acoustique et élégante, en forme de pont jeté entre les Caraïbes, l’Afrique et la France. C’est donc entouré du violoncelliste Vincent Segal, du maître de la kora Ballaké Sissoko et du percussionniste Roger Raspail qu’il enregistre Nocturne, une digression toute en cordes subtiles, où la kora et le violoncelle engagent un dialogue apaisé avec la guitare sur des compositions de David Walters, certaines déjà connues (Manye, Mama), et d’autres morceaux, la plupart chantés en créole, mais où l’anglais se glisse par moments. Sur scène, nous vivrons certainement un moment de musique réparatrice, servi par un quartet de virtuoses qui ne s’est donné pour seul but que d’apporter un peu de beauté à nos oreilles.

x fermer x
... lire la suite